Genève

Unia bloque le chantier de la Nouvelle Comédie

Le syndicat a mené une action de protestation aux Eaux-Vives pour dénoncer un recours excessif aux travailleurs temporaires sur un chantier public. L’entreprise conteste.
Le syndicat Unia a mené une action de protestation sur le chantier de la Nouvelle Comédie ELE
Travaux

Il est 7h, ce jeudi matin, lorsque des responsables du syndicat Unia se retrouvent devant les grilles du chantier de la Nouvelle Comédie, aux Eaux-Vives. A l’aide de chaînes et de matériel de soudage, ils viennent de «sceller» les voies d’accès. «Ici se joue actuellement une comédie dramatique pour les travailleurs», déclare le secrétaire syndical José Sebastiao. Il dénonce l’entreprise genevoise Maulini, chargé de construire le futur écrin culturel public,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion