Suisse

Une mise à mort de la clause guillotine

Une idée iconoclaste de Petra Gössi, la présidente du Parti libéral-radical (PLR), divise ses troupes.
Petra Gössi Wikipedia
Suisse-UE 

«La clause guillotine paralyse la politique européenne et elle doit être abolie.» Ce n’est pas l’UDC qui le dit, mais la présidente du PLR Petra Gössi. Elle n’y va pas par quatre chemins lorsqu’elle accorde des interviews sur le sujet à nos confrères alémaniques de Zentralschweiz am Sonntag. La patronne du PLR estime que pareille révolution ne mettrait pas en péril les accords bilatéraux. Au contraire, elle juge que cela

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion