Genève

Mauvais départ pour le plan financier du Conseil d’Etat

C’est grâce à la voix du président du parlement que le plan financier quadriennal a été envoyé en commission.
Genève

Le gouvernement genevois a été à une voix, vendredi dernier, de subir une sévère déconvenue face au Grand Conseil. Son Plan financier quadriennal, qui doit fixer les principales mesures en matière d’assainissement pour les quatre prochaines années, a été très difficilement envoyé en commission des finances, par 42 voix contre 41. La voix du président du parlement, l’UDC Eric Leyvraz, a été déterminante. > Relire notre édito: Passage en force

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion