Cinéma

Accueillir l’inévitable

ADOKSFILMS
Documentaire

Comment filmer sa propre mère condamnée par un cancer? Et pourquoi? Le projet de David Maye peut paraître impensable, intenable, voire indécent. Remarquable dans son approche et son propos, il se révèle au contraire digne et lumineux. Les Grandes Traversées n’est pas de ces documentaires qui confrontent le spectateur à l’ultime tabou. Il ne s’agit pas ici de montrer la mort à l’œuvre, mais le processus du deuil. Le jeune

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion