Musique

Alarcon embrase la messe en si

 La manifestation classique débutait vendredi soir à la cathédrale de Lausanne avec une «Messe en si» mémorable. Et la suite promet de belles surprises.  
Leonardo Garcia Alarcon BERTRAND PICHENE
Festival Bach

Entre fulgurance et intériorité, les interprètes de la Messe en si mineur de J.S. Bach – qui ouvrait la 20e édition du Festival Bach de Lausanne vendredi soir à la cathédrale Notre-Dame – assument avec brio un grand écart rhétorique. En dépit de quelques extravagances virtuoses assumées de tempi dans les trois derniers mouvements, frôlant parfois la sortie de route, la version expressive et nuancée de ce chef d’œuvre à la fois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion