Médias

L’argent public aussi pour l’écrit

La Commission fédérale des médias plaide pour élargir les bénéficiaires de la redevance.
La presse écrite VINCENT MURITH-ARCHIVES
Médias

«No Billag», baisse de la redevance radio-TV, crise de la presse: l’actualité médiatique est riche. La Commission fédérale des médias (COFEM), un organe extraparlementaire, y a apporté une nouvelle pierre, lundi, en présentant un papier de position sur l’avenir du secteur. Entretien avec l’un de ses membres, François Besençon, par ailleurs président de Communication Suisse, l’association de la branche de la publicité. Dans votre papier de position, vous recommandez d’accorder

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion