Genève

«La Revue», poil à gratter conformiste

Le spectacle satirique, qui passe chaque année en revue l’actualité politique genevoise, permet de passer un bon moment, malgré de nombreux passages à vide. Attention, humour gras et parfois convenu.
Luc Barthassat est dépeint comme l'idiot du village. Pascal Bernheim
Satire

Pour sa dernière Revue, le scénariste et producteur genevois Pierre Naftule s’en tire correctement. Le spectacle satirique, qui passe au fil de son humour gras l’actualité de l’année, offre pour cette édition 2017 un bon moment de détente. Car même lorsque les sketches sont plats ou à côté de la plaque – et ils sont trop nombreux à l’être –, des gags bien sentis permettent d’exercer les zygomatiques tout du long. Surtout, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion