BD

Par l’ellipse, dire l’histoire

Œuvre à part, Décris-Ravage de la dramaturge Adeline Rosenstein et du bédéaste Alex Baladi reprend la trame d’une pièce de théâtre.
Alex Baladi fait preuve d'astuce pour recomposer l'histoire avec très peu d'images. DECRIS_RAVAGE SECOND EPISODE
Bande dessinée

Ce n’est pas tous les jours qu’il nous est donné d’aborder un objet aussi étrange. Décris-Ravage Second épisode Décrire l’Empire ottoman autour de 1830, et dans la même veine Décris-Ravage Premier épisode Décrire l’Egypte, ­Ravager la Palestine, sont des œuvres à part, de ces bandes dessinées qui disent autant, voire plus, par leurs cadrages, leurs ellipses, leurs recherches graphiques, que par leurs textes. Réinterprétation plutôt qu’adaptation de pièces de théâtre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion