Vaud

La question du harcèlement désormais portée au parlement

Harcèlements sexuels

La verte Léonore Porchet a déposé hier un postulat au Grand Conseil qui demande à l’exécutif cantonal de prendre des mesures pour lutter contre le ­harcèlement sexuel. Le texte suggère au Conseil d’Etat de créer un plan d’action composé de quatre volets. «Je ­propose la mise en place d’une campagne de sensibilisation, explique-t-elle. Il faut aussi l’introduction d’une éducation au consentement dans le programme scolaire. C’est même l’aspect le plus important

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion