Neuchâtel

Contre la pauvreté, l’énergie low cost

Plusieurs microcentrales électriques techniquement simples à réaliser pourraient voir le jour à Madagascar grâce à une ONG neuchâteloise, avant sa diffusion dans le reste de l’Afrique.
Chercheur à la HIEA de Fribourg DR
Neuchâtel

Produire de l’énergie hydroélectrique bon marché, adaptée aux pays en voie de développement et de manière écologique. Voilà le défi que s’est lancé le Centre écologique Albert Schweitzer (CEAS), une ONG neuchâteloise spécialisée dans les projets de développement en Afrique. En collaboration avec la Haute Ecole d’ingénierie et d’architecture de Fribourg, le CEAS a développé un prototype de microcentrale hydroélectrique robuste et techniquement simple à réaliser, de telle sorte qu’elle

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion