Suisse

Scandales à répétition

Au Tessin, l’arrestation d’un recruteur de Daech a ouvert la boîte de Pandore dans la gestion de l’asile.
Paolo Beltraminelli WIKIMEDIA/CC
Tessin

Après l’arrestation d’un recruteur présumé de l’Etat islamique, une véritable boîte de Pandore s’est ouverte au Tessin dans le domaine de la prise en charge des requérants d’asile, mettant dans l’embarras le Département des affaires sociales. Derniers faits connus: les repas de deux centres de requérants d’asile arrivaient de l’autre bout du canton, près de la frontière italienne. C’est ce que révélait le 7 octobre le quotidien tessinois La Regione. Quelque 200 km

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion