Neuchâtel

Elus étrangers: ce que disent les chiffres

Les recherches d’un étudiant de l’université montrent que moins de 4% des élus communaux du canton étaient détenteurs d’un permis C entre 2012 et 2016.
Neuchâtel

Quarante-neuf élus étrangers détenteurs de permis C ont siégé dans les conseils généraux neuchâtelois pendant la législature 2012-2016. Dans les exécutifs, ils n’étaient en revanche que quatre, d’après un travail universitaire. Les recherches d’Amit Juillard, qui a présenté son mémoire de master en migration et citoyenneté à l’université de Neuchâtel en février, montrent que moins de 4% des élus communaux du canton étaient détenteurs d’un permis C entre 2012 et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion