Suisse

Pas de prestations complémentaires à partir d’une certaine fortune

Il s'agit d'éliminer les effets pervers de la réforme adoptée en mai aux Etats. Les locataires touchant ces prestations obtiennent en revanche un coup de pouce supplémentaire.
Sécurité sociale

Les personnes seules dont la fortune excède 100 000 francs ne devraient plus pouvoir toucher de prestations complémentaires (PC). C'est en tout cas la proposition adoptée à deux contre un par la commission de la sécurité sociale du National. La commission veut compléter en ce sens la réforme des prestations complémentaires adoptée en mai par le Conseil des Etats afin d'optimiser le système et d'en éliminer des effets pervers. Le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion