Suisse

Qui ne dit mot serait consentant

Une initiative populaire apolitique ambitionne de modifier la procédure qui entrave les dons d’organes.
Si le don d’organes n’est pas contesté Swisstransplant
Transplantation

Depuis quelques années, on assiste à l’émergence de mouvements citoyens qui utilisent l’arme de l’initiative populaire pour forcer la main au pouvoir politique. C’est le cas de l’initiative en faveur du don d’organes lancée hier par la section Riviera de la Jeune Chambre internationale (JCI). Non pas que le don d’organes soit contesté. En effet, 85% de la population y est favorable. L’objectif est d’augmenter le nombre des donneurs en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion