Neuchâtel

Les communes devront se serrer la ceinture

Le Conseil d’Etat vise 230 millions de francs d’économies annuelles d’ici à 2020, et demande aux communes un effort de 30 millions de francs par an.
Les communes neuchâteloises (ici la vieille-ville de Neuchâtel) devront passer à la caisse dès 2018. JPDS
Neuchâtel

Le Conseil d’Etat neuchâtelois poursuit la deuxième phase de son plan d’assainissement des finances cantonales lancé en 2014. Il a publié mercredi un rapport à destination du Grand Conseil détaillant les nouvelles mesures prévues, et les pistes de revenus supplémentaires risquent de faire grincer des dents. Après les fonctionnaires et les établissements subventionnés notamment, c’est au tour des communes de passer à la caisse. Pour atteindre les 230 millions de francs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion