Solidarité

Cultiver la force des plus faibles

Soutenue par Terre des hommes, la militante indienne Manju Dhal a sillonné les écoles genevoises pendant une semaine pour présenter son travail. Reportage.
Cultiver la force des plus faibles
Les enfants d'Odisha TDH DR
Inde

«Les habitants de cette région n’avaient pas suffisamment à manger. Seulement deux bols de riz par jour. Des enfants et des femmes étaient battus. Depuis que nous avons commencé à travailler avec eux, la situation s’est nettement améliorée. Ils ont pris confiance en eux.» Jeudi 5 octobre, les mots simples de Manju Dhal ont touché les élèves de 10e année du Cycle d’orientation de Budé à Genève. Si, pendant les dix

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion