Actualité

Le «défenseur de Srebrenica» acquitté

Naser Oric était jugé pour crimes de guerre lorsqu’il dirigeait la défense de l’enclave musulmane de Srebrenica. Son acquittement ravive les tensions avec les Serbes.
Bosnie

Les Serbes ont accueilli avec colère l’acquittement lundi à Sarajevo du chef de guerre bosniaque Naser Oric. Il était jugé pour crimes de guerre lorsqu’il dirigeait la défense de l’enclave musulmane de Srebrenica. Naser Oric, 50 ans, et son frère d’armes Sabahudin Muhic, 49 ans, ont été déclarés innocents de l’assassinat de trois prisonniers serbes dans les environs de Srebrenica, pendant le conflit intercommunautaire qui a fait quelque 100’000 morts.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion