Genève

Des crèches plus chères pour maintenir l’encadrement spécialisé

L’augmentation de 2% a pour but de pérenniser des dispositifs particuliers jusqu’alors financés par une fondation privée.
Le prix pour un enfant placé à plein temps augmenterait de 14 francs par mois (photo prétexte). JPDS
Vernier

Afin de pérenniser l’encadrement des enfants à besoins éducatifs spécialisés dans les crèches de Vernier, l’exécutif de la commune entend augmenter de 2% le prix de pension de tous les enfants. Depuis 2013, la commune a mis en place des dispositifs particuliers pour les enfants souffrant de handicap ou à besoins particuliers, et ce grâce à une aide financière octroyée par une fondation genevoise privée, renouvelée une fois. Ce financement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion