Actualité

Les Européens sortent timidement de leur réserve

L’Union européenne n’est pas pressée de s’immiscer dans les affaires espagnoles après le référendum catalan.
Donald Tusk a exhorté Mariano Rajoy «à trouver les moyens d’éviter une nouvelle escalade et un nouvel usage de la force» (photo archive). WIKIMEDIA COMMONS/EUROPEAN PEOPLE’S PARTY
Espagne

La Commission européenne est timidement sortie de sa réserve, lundi, au lendemain du référendum sur l’indépendance de la Catalogne. Bouleversant l’ordre du jour de leurs travaux, les eurodéputés en débattront demain après-midi. Dans une déclaration, Bruxelles a rappelé sa position: «En vertu de la Constitution espagnole, le scrutin organisé en Catalogne n’était pas légal. (…) Il s’agit d’une question interne à l’Espagne qui doit être réglée dans le respect de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion