Suisse

Les Verts secoués par l’affaire Fricker

La comparaison faite sous la Coupole par Jonas Fricker postule que les animaux ont plus d’importance.
A la suite de son dérapage verbal HADI/WIKICOMMONS
Polémique

Comparer le transport des porcs aux convois emmenant les Juifs à Auschwitz? Le dérapage verbal du conseiller national Jonas Fricker (v, AG) lors de son intervention en plénum jeudi a conduit ce dernier à donner sa démission. «J’ai appris sa décision samedi matin par SMS», explique Balthasar Glättli, chef du groupe des Verts au parlement fédéral. «Je lui ai dit le jeudi déjà que j’acceptais ses excuses sincères mais je

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion