Solidarité

L’ONG peut-elle sauver le monde?

Bénéficiant généralement d’une bonne image dans l’opinion publique, les ONG ne sont pourtant pas exemptes de critiques. Un ouvrage se penche sur leurs limites.
Sonia Sevilla/Wikimedia Commons
Coopération

 Il y a vingt ans déjà, le Centre tricontinental (CETRI), basé à l’université de Louvain-la-Neuve en Belgique, questionnait la légitimité des organisations non gouvernementales (ONG) en tant qu’acteur de changement social face à la déferlante néolibérale. En 2017, le centre d’études et de publication revient avec un nouvel ouvrage collectif sur le phénomène d’«ONGisation», soit l’imposition progressive de la figure de l’ONG comme vecteur privilégié de l’action collective pour le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion