Scène

Pour suivre le mouvement

L’Association pour la danse contemporaine à Genève ouvre sa saison demain.  Entretien avec Claude Ratzé, qui nous livre les ficelles de sa dernière programmation.
Tamara Bacci ouvre la saison de l'ADC demain avec Sull’ultimo movimento. Katarina Delta
Danse

«Cette programmation n’a pas été conçue comme ma dernière», raconte le directeur et programmateur de l’Association pour la danse contemporaine (ADC), qui quittera dans quelques semaines l’institution genevoise qu’il dirige depuis 25 ans. Peut-être Claude Ratzé aurait-il concocté autrement cette saison s’il avait su plus tôt qu’il passerait de l’ADC à la direction du festival pluridisciplinaire de La Bâtie le 1er novembre prochain, succédant à Alya Stürenburg Rossi. «Quand j’étais programmateur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion