Actualité

Fukushima: l’Etat japonais blanchi

Selon le juge de la cour de Chiba (banlieue de Tokyo), l'Etat n'aurait pas pu éviter l'accident.
Japon

La compagnie d'électricité japonaise Tepco a été vendredi jugée responsable de l'accident nucléaire de Fukushima. Un tribunal local l'a condamnée à une amende de 376 millions de yens (2,8 millions d'euros). Il a en revanche blanchi l'Etat. Le juge Masaru Sakamoto, qui présidait la séance à la cour de Chiba (banlieue de Tokyo), a en partie tranché en faveur des 42 citoyens, mais sans accéder à leur demande de prononcer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion