Genève

«Une migrante n’est pas démunie»

Depuis dix ans, l’association Découvrir aide les femmes migrantes qualifiées à valoriser leurs compétences et à retrouver en Suisse un emploi dans leur domaine.
De gauche à droite LGS
Emploi

Affronter les obstacles, les surmonter puis tendre la main aux suivantes. Rocio Restrepo a fait de son parcours migratoire une force qu’elle transmet à d’autres femmes qualifiées à travers l’association Découvrir, fondée il y a dix ans. En Colombie, Rocio Restrepo  a étudié la gestion d’entreprise puis travaillé dix-huit ans comme gestionnaire de projet. Elle a ensuite dû quitter son pays et a atterri en Suisse où elle a demandé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion