Vaud

Les renvois forcés des familles divisent

Mardi matin, les députés ont débattu des pratiques d’expulsion des autorités cantonales à la suite de deux cas de familles séparées lors de renvoi par vol spécial.
Le centre de détention administrative de Frambois à Vernier dans le canton de Genève. Jean-Patrick Di Silvestro
Vaud

Le Conseil d’Etat estime avoir assuré une prise en charge convenable, respectant les principes de proportionnalité dans les deux cas. Une première interpellation déposée par Jean-Michel Dolivo (Ensemble à Gauche), portant sur le renvoi vers la France d’une mère et de ses trois enfants, sans la fille aînée et le mari, a attisé les tensions. Pour le député, le renvoi séparé des membres d’une famille viole le droit fondamental au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion