Vaud

Les armes seront confisquées

Les députés ont accepté une réquisition des armes des auteurs de violence domestique.
84% des homicides dans le cadre des violences domestiques sont perpétrés par arme à feu. Pixabay / Public domain
Vaud

Lors du deuxième débat sur le projet de loi d’organisation de la lutte contre la violence domestique, le vert Christian van Singer a appelé les députés à lancer un signal fort: des personnes violentes qui ont menacé leur conjointe ne doivent pas être en possession d’une arme à feu. «84% des homicides dans le cadre des violences domestiques sont perpétrés par ce biais», a-t-il asséné. L’élu a convaincu le plénum.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion