Suisse

Le tourisme roule pour le français

Le canton de Lucerne vote dimanche sur une initiative contre deux langues étrangères à l’école primaire.
En cas de succès de l'initiative PIXNIO/CC
Votation cantonale

Et de neuf: c’est la neuvième fois, ce dimanche, que les citoyens d’un canton alémanique – Lucerne, en l’occurrence – se prononcent sur une initiative visant à repousser le français à l’école secondaire. Tous ces textes ont, jusqu’ici, échoué. Excepté l’UDC, unanimement favorable au texte, et les milieux touristiques, qui y sont farouchement opposés, les partis et les organisations sont divisés. Les formations «jeunes» de cinq partis militent pour un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion