Scène

Julie Rossello-Rochet, féministe en recherche

Dans le sillage des dramaturges françaises du XIXe siècle, elle se saisit des injustices de son temps. Part-Dieu suit les tribulations d’un jeune réfugié congolais.
La dramaturge dans son «rouge» de travail DR
Théâtre

Ce matin d’août, elle arrive à vélo au théâtre Am Stram Gram, à Genève, où sa pièce Part-Dieu, Chant de gare sera mise en espace mardi prochain. La jeune écrivaine lyonnaise a pédalé quelques kilomètres depuis Vandœuvres, où elle était en résidence à la Fondation Johnny Aubert-Tournier – Maisons Mainou. Elle y peaufinait l’écriture de sa pièce, qui a remporté le concours d’écriture dramatique lancé par la Fondation pour son vingtième

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion