Genève

A Genève, un budget déficitaire avant les élections

Le Conseil d’Etat prévoit 261 millions de francs de pertes pour l’année 2018. Il souhaite faire des économies en coupant dans les subsides à l’assurance maladie.
Le résultat n’est «ni réjouissant JPDS-A
Finances publiques

Le gouvernement genevois marche sur des œufs. Mardi, il a présenté un projet de budget avec un déficit prévu de 261 millions de francs. Un résultat «ni réjouissant, ni satisfaisant», selon le ministre des finances Serge Dal Busco, mais qui pourrait lui permettre d’obtenir une majorité au Grand Conseil. A une année des prochaines élections cantonales, le Conseil d’Etat entend éviter le fiasco de 2016, quand aucun parti n’avait accepté

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion