Actualité

Les fronts se durcissent à l’approche du référendum catalan

A l'approche du référendum d'autodétermination du 1er octobre, la tension s'accroît entre l'Etat central espagnol et les séparatistes catalans. Certains maires se refusent à organiser la consultation.
Espagne

Le plus hautes autorités judiciaires d'Espagne ont durci les menaces de sanctions contre les séparatistes catalans qui préparent leur référendum sur l'indépendance. Mais sans réussir à les dissuader d'adopter vendredi une nouvelle loi régionale planifiant la rupture. Peu avant 01h00 du matin, le parlement régional dominé par les séparatistes a franchi une nouvelle ligne rouge: il a adopté en accéléré – par 71 voix sur 135 – une loi dite

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion