Suisse

Civilistes apprentis gardes-frontière

Une annonce demande aux civilistes de porter assistance aux gardes-frontière et exige qu’ils «adhèrent aux mesures visant à empêcher l’entrée des migrants». Choquant?
Le projet pilote est nommé «Appui aux gardes-frontières dans les tâches migratoire» (photo prétexte). Jean-Patrick Di Silvestro
Suisse

Des civilistes qui accompagnent des gardes-frontières, un corps armé, lors de contrôles aléatoires aux confins du pays. L’idée peut paraître saugrenue et pourtant… L’Organe d’exécution du service ­civil a en effet publié, au début du mois d’août, une annonce pour un projet pilote d’affectation nommé «Appui aux gardes-frontières dans les tâches migratoire». La phase de test débutera le 11 septembre pour une période de 12 jours. Le descriptif des deux postes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion