Valais

Des plantes exotiques menacent le bois de Finges (VS)

Des espèces de plantes exotiques colonisent le bois de Finges et menacent sa biodiversité. Les travaux de lutte s'intensifient dès cette année.
Valais

Vergerette annuelle, robinier, ailante, solidage du Canada, buddléia, bunias d'Orient: autant d'espèces exotiques qui supplantent des espèces indigènes du bois de Finges et compromettent l'écosystème de ce site classé en zone de protection de la nature depuis 1997. Elles “colonisent de préférence des surfaces perturbées telles que des gravières, des bords de routes et de chemins ou encore les berges de cours d'eau”, précise l'Etat du Valais vendredi dans un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion