Genève

L’école regrette son concierge

La conciergerie de l’école de Chêne-Bougeries est externalisée à une société de nettoyage. Un essai pour un an. Incompréhension du DIP, de l’école, des parents et de la gauche municipale.
Le Conseil administratif aimerait récupérer le logement du concierge pour le transformer en nouveaux locaux. PATRICK GILLIERON LOPRENO
Genève

L’école primaire de Chêne-Bougeries n’a plus de concierge dans ses murs, depuis le départ à la retraite, en mai passé, de l’employé communal qui occupait ce poste depuis de longues années. Le Conseil administratif a décidé de sous-traiter l’entretien du bâtiment à une entreprise de nettoyage. Un bilan sera dressé après un an, qui permettra de prendre une décision définitive, précise Jean Locher, le magistrat PLR chargé du dossier. Cette

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion