Suisse

Le loup a du souci à se faire en Suisse

Le Conseil fédéral souhaite réduire la protection du prédateur. Il va en demander le droit à la Convention de Berne.
Le Conseil fédéral souhaite réduire la protection du prédateur. Il va en demander le droit à la Convention de Berne. WIKIPEDIA/CC/GROTTESDEHAN
Faune

L’étau se resserre autour du loup. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de demander une réduction de sa protection dans le cadre de la Convention de Berne. Aujourd’hui classé «strictement protégé», le prédateur rétrograderait en catégorie «protégée». Au-delà des termes, cette relégation aurait un impact réel: elle ouvrirait la porte à une légalisation de la chasse au loup. «Une espèce «strictement protégée» par la Convention de Berne ne peut être

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion