Arts plastiques

L’ordinaire a ses extras

Partisane d’un art non spectaculaire, Marie José Burki, Bruxelloise d’adoption expose ses vidéos et photos dans sa Bienne natale.
Marie José Burki et sa vidéo «In der Nähe» (2010) Courtoisie l’artiste et Galerie Albert Baronian / photo: Julie Lovens
Portraits de der

«Je n’ai pas du tout l’esprit synthétique.» Glissée en début de conversation, l’observation a de quoi faire frémir. Les deux heures réservées pour l’entretien suffiront-elles? Et quid de l’espace à disposition dans le journal? Nonante-quatre minutes plus tard, gros soulagement, la pensée de la vidéaste et photographe Marie José Burki se révèle claire et concise. Et se voit ponctuée de nombreuses touches d’humour, voire d’éclats de rire généreux, qui font

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion