Valais

Jean-Luc Addor condamné pour propos racistes

Le conseiller national UDC écope d’une peine pécuniaire avec sursis pour ses propos tenus après une fusillade dans une mosquée de St-Gall en 2014.
Justice valaisanne

Le tribunal du district de Sion a condamné le conseiller national Jean-Luc Addor (UDC/VS) pour discrimination raciale. Il écope d’une peine pécuniaire avec sursis pour ses propos tenus sur les réseaux sociaux après une fusillade à la mosquée de St-Gall en 2014. En écrivant «On en redemande!» sur ses comptes Twitter et Facebook dans les minutes qui ont suivi la fusillade du 22 août 2014 qui a fait un mort,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion