Livres

Au comptoir, l’art célèbre le zinc

Un bel ouvrage rappelle à quel point cafés et bistrots, magnifiés par tant de peintres et d’écrivains, constituent le «cœur de notre civilisation».
A l’instar de Manet (1882) LONDRES
Livre

Lieu de rencontre par excellence, le café est cette «frontière entre le dedans et le dehors» qui ouvre dans le paysage urbain un espace d’intimité chaleureuse. Il y a là quelque chose de suspendu – le temps s’étire différemment dans ce chez-soi de substitution où il fait bon boire un coup, rêvasser, voir et être vu. Un sujet idéal pour les artistes, nombreux à avoir fait de ce décor leur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion