Actualité

Mandats d’arrêt d’Ankara contre 35 personnes

Les autorités ont déjà arrêté des collaborateurs de médias nationaux, qu’elles soupçonnent d’avoir utilisé une application de messagerie cryptée.
Turquie

Un parquet d’Istanbul a émis jeudi des mandats d’arrêt contre 35 personnes dans le cadre d’une enquête sur les liens entre les médias et les réseaux du prédicateur Fethullah Gülen. Ils sont accusés par Ankara d’avoir fomenté le putsch manqué de juillet 2016. Neuf personnes, dont des collaborateurs actuels et passés de médias nationaux, ont déjà été interpellées dans la matinée, selon l’agence progouvernementale Anadolu. Elle précise que les personnes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion