Genève

Les profs en burn-out

Une étude révèle l’état de santé inquiétant des enseignants romands. Les syndicats exigent des mesures.
Si la santé des maîtres ne s’améliore pas FLICKR/MUNDIAL PERSPECTIVES
Enseignement

Trop d’enseignants romands sont au bout du rouleau. Les syndicats tirent la sonnette d’alarme: trois profs sur cinq estiment que leur état de santé s’est dégradé à cause du travail et la moitié d’entre eux a le sentiment de «devoir tenir le coup». Pire, deux sur cinq montrent des signes indicateurs de burn-out. C’est ce qui ressort d’une enquête mandatée par le Syndicat des enseignants romands (SER), qui met pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion