Scène

Secret et (dés)amour dans un motel

A l’Orangerie, à Genève, Fool for Love du dramaturge américain Sam Shepard dévoile l’histoire d’un amour impossible et les secrets qui la contrecarrent. Pietro Musillo teinte le drame d’humour. Une réussite.
Frank Semelet et Julia Batinova MARC VANAPPELGHEM
Théâtre

Le mot «Motel» s’affiche en lettres rouges sur la façade de l’Orangerie. Sitôt le seuil du théâtre franchi, on pénètre dans la chambre de May (Julia Batinova), suffoquant dans la moiteur ambiante du Nouveau Mexique. Eddie (Frank Semelet) y débarque avec son âme de cow-boy, quittant son lopin de terre du Wyoming pour la rejoindre. Entre eux deux, la passion est toujours vive. Mais les étincelles de leur amour le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion