Suisse

Quand les Soviets tentaient de séduire les Suisses

(5/6) Durant l’entre-deux-guerres, l’ URSS s’essaie à la diplomatie culturelle. En Suisse, Sergueï Bagotski est chargé d’influencer l’opinion publique en proposant livres, spectacles, conférences et films russes.
LDD
Série d'été «Octobre helvétique»

Au sortir de la guerre civile qui a suivi la révolution d’Octobre, la Russie est exsangue, isolée et n’a pas bonne presse en Europe occidentale. Afin de redorer son image et d’influencer favorablement les opinions publiques étrangères, l’Etat soviétique s’engage alors dans la diffusion d’objets et de représentations symboliques – initiant la pratique de la diplomatie culturelle. Cet exercice de séduction s’institutionnalise à l’été 1925 avec la fondation de la VOKS: la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion