Suisse

Quand la gauche suisse s’est scindée en deux

(4/6) Par deux fois, en 1920 et 1921, la base du Parti socialiste suisse refuse d’adhérer à la IIIe Internationale. Une partie des militants s’en va fonder le Parti communiste suisse.
Congrès du Parti communiste suisse les 30 mai et 1er juin 1936 à la Maison du Peuple de Zurich. DR
Série d'été «Octobre helvétique»

La révolution d’Octobre a été suivie avec la plus grande attention par l’ensemble de la gauche européenne. Les partis socialistes doivent désormais prendre position face au nouvel Etat bolchévique. En particulier en Suisse, où s’est développée une forte aile gauche en parallèle à la radicalisation du monde ouvrier opérée depuis le début du siècle. Ce courant doit beaucoup au mouvement de Zimmerwald et aux émigrés russes, à Lénine en particulier,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion