Actualité

Nicolas Maduro se déclare victorieux

Dès dimanche soir, les adversaires du régime ont appelé à manifester à nouveau lundi et mercredi, jour de la mise en place de l'assemblée constituante, qui selon eux ne va servir qu'à renforcer les pouvoirs du chef de l'Etat.
Venezuela

Dix morts, barricades, gaz lacrymogènes: le Venezuela a connu dimanche une nouvelle vague de violences, qui a entaché l'élection d'une assemblée constituante voulue par le président Nicolás Maduro. L'opposition a d'ores et déjà appelé à de nouvelles marches dès lundi. Opposants et forces de l'ordre se sont affrontés à Caracas et dans d'autres villes du pays, à coups de balles en caoutchouc, bombes de gaz lacrymogènes contre jets de pierre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion