Actualité

Un robot dans le ventre de Fukushima

L'engin télécommandé conçu par la firme Toshiba, muni d'une caméra, a sondé les entrailles de la centrale. Objectif: déterminer l'emplacement du combustible fondu.
Japon

Un robot a été dépêché cette semaine dans l'enceinte de confinement du réacteur 3 de la centrale saccagée de Fukushima, dans le nord-est du Japon. Mais le premier examen n'a pas permis d'apercevoir le combustible fondu, selon l'exploitant. L'engin télécommandé de 30 cm de long et 13 cm de large, étanche et muni d'une caméra, a été conçu spécialement par le groupe Toshiba et l'Irid, une structure spéciale de recherche

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion