Suisse

L’ami suisse de Lénine

(2/6) Par deux fois, le Zurichois Fritz Platten a contribué de façon décisive à changer le cours de la Révolution russe. Son histoire tragique est pourtant méconnue en Suisse.
Fritz Platten lors de la journée antifasciste du 11 octobre 1931 à Zurich. Public Domain
Série d'été «Octobre helvétique»

Petrograd, 1er janvier 1918. La cité révolutionnaire bruisse de rumeurs de complots. Déserteurs, officiers de l’ancien régime, «saboteurs» y croisent des ouvriers en armes traquant l’accapareur et son entrepôt rempli de céréales occultées à la Révolution. Petrograd a beau s’être libérée en un éclair deux mois plus tôt, le nouveau pouvoir y est encore fragile. Lénine, son chef contesté, vient d’haranguer des volontaires partant au front et s’en retourne à son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion