Solidarité

Le pouvoir par l’arbitraire

Manuela Honegger et Ilias Panchard ont assisté aux procès des élus du parti pro-kurde HDP. Ils décrivent une Turquie livrée au pouvoir discrétionnaire du président Erdogan.
Selahattin Demirtas et Figen Yuksekdag: un Kurde et une Turque qui ont symbolisé durant deux ans à la tête du HDP le rêve d’un autre pays Yildiz Yazicioğlu / Wikimedia Commons
Turquie

«Ce ne sont pas seulement des arrestations arbitraires ou des licenciements massifs, on assiste à la construction d’un nouvel Etat autoritaire.» De retour, le 23 juin dernier, d’un voyage politique en Turquie, Manuela Honegger est visiblement encore secouée par ce qu’elle a vu et entendu durant six jours. Au côté notamment du conseiller national vert zurichois Balthasar Glättli, cette docteure en science politique qui a travaillé pour la coopération suisse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion