Suisse

Côme ou la fin de la route

Un an après l’apparition d’un camp sauvage de réfugiés dans la ville lombarde, comment la situation a-t-elle évolué? Reportage dans une cité qui vit au rythme de la crise migratoire.
Au sous-sol d’un des bâtiments gérés par la paroisse se trouve un magasin de vêtements gratuits. Johnson © Ti-Press / Pablo Gianinazzi
Migration

[gal:150999] Photos: © Ti-Press / Pablo Gianinazzi Impossible de ne pas ressentir un sentiment de gêne en arrivant dans la vétuste gare de Côme. Le spectacle qu’on peut y observer propose un curieux mélange de genres. Ici, des groupes de touristes en sandalettes attendant leur car à la sortie de la station. Là, une grappe de carabiniers en faction, postés nonchalamment dans le hall d’entrée. Et surtout, ces migrants africains,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion