Suisse

Moins de demandes que prévu pour les enfants placés de force

En 2016, le Parlement a dégagé 300 millions de francs pour les victimes des mesures de coercition prises à des fins d'assistance avant 1981 en Suisse.
Suisse

Berne a reçu jusqu’ici moins de demandes de contributions pour les enfants placés que prévu. Le Parlement a dégagé l'an dernier une enveloppe de 300 millions de francs pour les victimes des mesures de coercition prises à des fins d'assistance avant 1981 en Suisse. Depuis décembre 2016, l'Office fédéral de la justice (OFJ) a enregistré 2536 demandes de contributions de solidarité, note-t-il dans un communiqué jeudi. Un total faible en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion