Genève

Les remous de l’élection socialiste

Le Parti socialiste genevois a enregistré un nombre inédit de nouveaux adhérents avant sa primaire pour le Conseil d’Etat. Neuf membres ont voté sans en avoir le droit.
Non élue lors de la primaire JPDS
Genève

  Y a-t-il eu des irrégularités dans la sélection des candidats socialistes pour l’élection au Conseil d’Etat du printemps 2018? Depuis l’assemblée générale du 13 mai dernier, certaines voix se sont élevées pour contester le résultat de la primaire. Le congrès avait alors choisi un ticket composé de Thierry Apothéloz, magistrat à Vernier, Sandrine Salerno, magistrate en Ville de Genève, et Anne Emery-Torracinta, actuelle conseillère d’Etat, pour la course à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion