Égalité

Des refuges au milieu des bombes

Depuis plus de quinze ans, en Irak, Yanar Mohammed accueille des femmes victimes de violence domestique. Aujourd’hui, elle ouvre ses refuges aux esclaves sexuelles de l’EI.
«En tant que femme MAUVE SERRA
Irak

«Seven bombs change your mind». Ces sept bombes qui déterminent une vie, la militante irakienne Yanar Mohammed les a entendues tomber dans son adolescence, une nuit, toutes proches. Depuis il y en a eu bien d’autres. Et son combat pour protéger les femmes irakiennes contre les violences, puis l’esclavage sexuel de l’Etat islamique n’a plus cessé. C’est en 2004 que la militante ouvre le premier centre sécurisé pour les victimes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion